الرئيسية > الأخبار

Contrebande de poulpe au Sahara occupé, aucun respect pour la trêve biologique

Contrebande de poulpe au Sahara occupé, aucun respect pour la trêve biologique

كل اصدارات هذا المقال: [عربي] [عربي] [English] [Español]

21 أيار (مايو) 2014

Les associations de pêcheurs sahraouis ont plusieurs fois dénoncé le non respect par les pécheurs marocains de l’interdiction de pécher les pélagiques pendant la trêve biologique imposée du 1er mars au 1er juin 2014 dans les eaux sahraouies. Elles ont aussi dénoncé le laxisme des autorités marocaines dans le contrôle de l’interdiction.

Comme pour confirmer cela, les autorités marocaines à Agadir ont déclaré le 12 mai 2014 avoir confisqué 20 tonnes des poulpes péchées et transportées clandestinement depuis Dakhla occupée.

Le site électronique Maroc bleu, informe de la coïncidence entre cette annonce, et le chargement le lendemain au parc municipal, de cette même quantité de poulpes à bord de motocycles habituellement utilisés par des vendeurs.

La trêve biologique est destinée à permettre aux pélagiques de se reproduire, et à empêcher la disparition des stocks et espèces. C’est une condition incluse dans les accords de pêche signés par exemple avec l’UE, mais aussi une exigence environnementale.

A Dakhla, la pêche clandestine des poulpes est débarquée dans les villages de pécheurs, où viennent les charger directement les camions frigorifiques comme celui saisi à Agadir.

Des organisations de cette envergure ne peuvent être mises en place sans complicité ou corruption des autorités ou des controleurs.

Selon certaines sources, il semble que les compagnies qui appartiennent aux généraux marocains et les entrepreneurs proches des membres du palais royal ne respectent pas ces trêves au détriment de l’écosystème marin.

Hassan Lahya (ou La barbe) et Hassan Laatar sont dit être les deux rois des contrebandiers de la pêche aux poulpes. Un autre grand trafiquant marocain du poulpe, appelé Zebdi, serait lui le bras droit du General Abdelaziz Bennani. Zebdi est communément connu pour être le locataire de tous les entrepôts frigorifiques situé dans le port de Dakhla, comme ceux appelés Dakmar, (propriété du sahraoui Hamoud Weld Hmaida), le Mellal Beach (propriété de Meriem ment El Huessin Omussa) et le Andismar (propriété de Mohamed Boubakar).

EM, Sahara Occidental occupé

20 mai 2014

التعليقات

any other left block

صوت وصورة

المزيد من الأخبار